Le Mac mini à la loupe.

Donc cette semaine, grandes sorties chez Apple. L’iPhone 4, tout le monde le sait, et un nouveau Mac mini que l’on n’attendait pas. Les grands casseurs de baraque vietnamiens n’ayant rien vu, et surtout rien montré pour une fois.

On ne va pas parler aujourd’hui des choses qui fâchent.

Je ne dirai donc rien sur la pagaille notoire autour des pré-commandes de l’iPhone 4, surtout aux USA, avec erreurs à répétition, plantages et impossibilité d’accès, et ce grâce surtout à un opérateur, AT&T, assez foireux. Je ne parlerai pas non plus des pages non traduites, encore aujourd’hui, sur l’Apple Store français quand vous voulez voir de près ce nouveau Mac mini, et naturellement, je passerai sous silence le nouveau prix de ce petit Mac : à partir de 799 € !!!

M’enfin…quand même, il n’est pas mal du tout ce bel engin. 🙂

Nouveau look avec son châssis “unibody” aluminium, même poids que l’ancien, plus fin que l’ancien, mais plus grand que l’ancien, et ce pour une bonne raison, Apple a enfin réussi à intégrer l’alimentation dans le corps de l’appareil, au lieu de nous envahir avec ses câbles et boîtier extérieurs.

Tout d’abord un petit tour du coté des caractéristiques techniques.

Processeur plus rapide, nouvelle puce graphique NVidia GeForce 320M, sortie HDMI (waouuuuu…enfin) pour de la bonne vidéo dans les 1920×1200 (environ…), et tout nouveau, chez Apple du moins, un lecteur de carte SD.

Il y a tout ce qu’il faut à l’arrière de l’appareil, enfin tout ce qu’il faut pour une usage “normal”.

De gauche à droite :

  • Bouton Marche
  • en – Alimentation électrique
  • en – Gigabit Ethernet
  • en – Firewire 800
  • en – HDMI
  • en – Mini DisplayPort
  • en – 4 x USB 2.0
  • en – Lecteur de cartes SD
  • et en dessous – Audio in & out

Ensuite la “boîte” en elle même. Grande nouveauté, on peut enfin accéder aux entrailles de la bête, sans pied de biche, ni démonte pneu (peuneu…à Marseille 🙂 ), sans cisaille ni marteau. Quelques belles images en couleurs pour vous expliquer la chose !

Bon j’arrête un peu, parce que des images comme cela il y en a des dizaines, pour vous expliquer comment démonter, sans l’avoir acheté, votre Mac mini, et comment tout changer à l’intérieur, sans avoir encore fini de le payer. A voir, et à revoir, sur l’excellent site pour bricoleurs, iFixit : Mac Mini Mid 2010 – iFixit

Juste une dernière photo, celle du Mac mini tout désossé, avec son alimentation en haut à droite. Attention 85 W seulement au lieu de 110 sur les anciens modèles.

Demain, si le temps le permet, nous parlerons de ces choses qui fâchent : Le prix de ce Mac mini, la retraite à 62 ans, l’apéro “Saucisse sèche de l’Aubrac & Côtes de Millau, le son de c… de la Vuvuzela le soir au fonds des bois, les pantalonnades de Domenech, j’en passe et des meilleures… 🙂

Et puis, je risque de vous parler un peu de ce qui suit 😉 :

3 comments

  1. Mais pourquoi avoir laissé les ports USB (et ajouté le lecteur de carte SD) à l’arrière de la machine ? Franchement, perso, c’est le genre de trucs qui m’énervent : devoir trifouiller parmi les fils et la poussière pour brancher une clé USB, un appareil photo, un iPhone, un iPad… ça craint !

  2. @ mhd

    Jeune (?) terrien, tu oublies une seule chose, la “nouvelle” politique Apple. Le look et le dizaïgne avant tout. On ne va pas se taper des connecteurs tous moches à l’avant d’un magnifique boitier alu !!! 🙁

    Ensuite on ne fourre pas un Mac mini au fond d’un bureau, dans la poussière et la moiteur d’arrière salle de troquet amazonien.
    On le met au milieu de son “espace de travail”, et donc on peut y accéder sans le moindre problème.

    Qui a dit que Yoda était de mauvaise foi… ? 😉

Leave a comment

Your email address will not be published.