Bundle MacHeist.

MacHeist refait son coup de fin 2009, et nous ressort un Bundle de derrière les fagots.

Pour ceux qui seraient d’ardents défenseurs de notre belle langue française, et qui répugnent à mettre les mains dans le cambouis anglophone, je fais une petite traduction vite fait : bundle = paquet. Voilà ! Tout cela pour vous dire que régulièrement dans nos grandes enseignes de l’hyper consommation, on vous sort le coup du bundle, ce qui en général permet de vous fourguer 3 à 4 grosses m… pour le prix d’une seule, que vous n’auriez d’ailleurs pas achetée.

Donc rectification, d’ordinaire bundle = grosse arnaque. D’ailleurs le dernier bundle de MacHeist n’étais pas terrible-terrible, mais bon…Celui ci me semble bien mieux pourvu. Un petit aperçu juste en dessous :

Je décrypte quand même pour les amateurs. On vous propose, pour la modique somme de 19,95 $, ce qui au cours du jour nous fait environ 15 € (c’est ce que j’ai payé hier), de télécharger 5 applications. Et si, mais seulement si, suffisamment de gogos (50.000) sont tombés dans le même panneau (que vous), vous aurez le droit d’obtenir en plus Tales of Monkey Island. Et si encore plus, il y aura peut-être aussi RapidWeaver. Et si vous n’avez pas oublié de Twitter, vous aurez encore du rab avec 3 autres applications. Bon c’est fini.

Mais pour une fois, il semblerait que la première partie du bundle soit tout à fait correcte. J’ai déjà testé, pour vous, Riplt et Coverscout et je dois dire que c’est plutôt pas mal. Et ces deux petits logiciels vous auraient déjà coûté 60 $, youuuuuuppiiieeeee !

Quelques mots sur les différents logiciels proposés :

  • MacJournal : traitement de texte orienté journalisme, blogging, etc. Permet par exemple de gérer plusieurs Journaux avec leurs entrées. Facilite la publication sur le web (media et mise en page inclus).
  • RipIt : copie vos DVD sur le disque dur de votre Mac.
  • Clips : des presse-papiers multiples dans toutes les applications. Permet aussi d’assigner des raccourcis clavier à des expressions (phrase, signature, etc) que l’on utilise régulièrement.
  • Coverscout : recherche dans votre bibliothèque iTunes (ou tout autre dossier) les pochettes des morceaux. Permet ensuite de chercher sur le web les pochettes manquantes ou erronées, le tout mis à jour dans iTunes en temps réel.
  • Flow : transferts ftp et développement web.
  • Tales of Monkey Island : jeu.
  • Rapidweaver : création de sites web . Logiciel très connu.

Je vais m’arrêter ici, mais je vous incite fortement à vous rendre sur le site de MacHeist : MacHeist nanoBundle, et à cliquer là où il le faut. Plusieurs raisons à cette incitation :

  • Vous ferez votre bonne action du jour, de la semaine, voire de l’année, puisque 25 % de votre achat sera reversé à une organisation caritative, à choisir dans une liste.
  • Vous ferez avancer le schmilblik, et je pourrais peut-être avoir les deux derniers logiciels gratuitement, et Mika aussi…
  • Les logiciels “payants” sont de bonne qualité, et payer 15 €, ne serait ce que pour les cinq premiers, est un vrai cadeau.

Allez, à vous de jouer. Nous en sommes à 31.360 chargements, et il en faut 50.000, mais il reste 4 jours…

Que la Force soit avec vous. 🙂


5 comments

  1. Comme pour MacHeist 3, Ils ont finalement abaissé la barrière. Ce n’est plus Tales of the Monkey Island qui sera libéré pour 50k achats, mais RapidWeaver. La mode des Bundle s’essoufle.
    Tout ce que j’attends pour ce nanoBundle 2 c’est que Mika ait raison http://twitter.com/Moitah/status/10118579229

  2. Et oui, hier était un autre jour…Dammit ! It’s settled like clockwork.
    They are loony…but I’m tired of hanging about !
    And I am feeling a bit low.

    Bon j’ai fait mes cinq minutes d’anglais de la journée…I’m going bananas ! 🙂

  3. Holy cow ! j’ai oublié quelque chose. Ça nous mène où le lien que tu as mis ?
    It’s all greek for me.

  4. Juste un lien vers un tweet (lire citation) de Mika.
    PS:@Mika J’ai voulu poster plus tôt depuis l’iPhone et ca met une belle erreur d’écriture dans un fichier, ou un truc du genre.

  5. Justement non ! Il n’y a rien de compréhensible au bout du lien…ou alors c’est codé 🙂
    Une affaire de spécialiste de Twitter quoi.

Leave a comment

Your email address will not be published.