Léopard et le ZFS

Le président de Sun à annoncé que Léopard supporterai ce format pour ces disques durs. Mais quels sont les avantages de ce dernier ?

Les caractéristiques de ce système de fichier sont sa très haute capacité de stockage, l’intégration de tous les concepts précédents concernant les systèmes de fichiers et la gestion de volume en un seul produit. Il intègre la structure On-Disk, il est léger et permet facilement la mise en place d’une plateforme de gestion de stockage.

ZFS est un système de fichiers 128 bits, ce qui signifie qu’il peut fournir 16 milliards de milliard de fois ce que fournissent les systèmes de fichiers 64 bits actuels (ne parlons même pas du Fat32 d’XP).

Les limitations de ZFS sont tellement larges qu’il n’y aura jamais d’opérations pratiques qui puissent les atteindre, sauf Mika avec tous les logiciels qu’il installe. Quoique, Selon Bonwick, « Remplir un système de fichier 128 bits depasserait les limites quantiques de stockage de donnée. Vous ne pourriez pas remplir un espace de données 128 bits sans faire bouillir les océans. ». Donc en fait c’est bon Mika.

Quelques unes des limites (si on peut appeler ça des limites) de ZFS :

248 : le nombre d’images possibles (snapshot) ;
248 : le nombre de fichiers dans chaque système de fichiers ;
16 exa-octets : la taille maximum du système de fichiers ;
16 exa-octets : la taille maximum d’un seul fichier ;
256 : le nombre maximal théorique de fichiers par répertoire (en réalité limité à 248 par le nombre maximal de fichiers dans un système de fichiers).

Par exemple, si un utilisateur créait 1000 fichiers par seconde, il faudrait 90 siècles pour arriver à la limite de fichiers.

En gros, Time machine sera bien à l’aise.
Pour la compatibilité avec Vista par contre je n’en sait pas grand chose. Si vous avez la réponse vous êtes les bienvenus sur le Forum.

PS : pour les non scientifiques, exa c’est 10^18, soit un milliard de milliards.

Leave a comment

Your email address will not be published.